Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 17:36

 

" Vous voyez de l'agressivité dans ce forum ? Moi j'y perçois de la rigueur intellectuelle dans certains messages.

Quant à l'ambiance dans les rencontres, elle est parfois merveilleuse, parfois plus lourde, c'est selon les habitants des contrées où le village Rainbow s'installe. 
En France, Belgique et Suisse, par exemple, je trouve l'ambiance moins festive et spontanée qu'aux Etats-Unis ou en Australie. Est-ce dû à ce complexe psychologique judéo-chrétien, comme diraient les "spécialistes" (qui, en outre, semblent "n'avoir du sang que dans la tête" (Léo Ferré)) ? 
            Toujours est-il qu'on sent une "retenue" chez eux, une attitude parfois de voyeur ainsi que des difficultés à participer aux tâches communes ou à partager certains jeux. Bref.
Mais le rassemblement Rainbow, est justement fait pour y retrouver son âme d'enfant en laissant de côté les prises de tête..."
" Oui il existe en Europe une émanation du Burning-Man... le Festival Nowhere qui a lieu dans le désert de Saragosse en Espagne, 5 jours la première semaine de Juillet.
Nowhere, Nulle part et à la fois Maintenant, Ici...
L'imagination de l'"égo-trip" peut s'en donner à coeur joie: "Fun has a Sacred Dimension".
Cinq jours pour mettre en place une logistique de l'extrême, lutter contre les éléments (le soleil qui cogne dur, tempête de vent, pluie pour la joie de jouer avec la boue et l'apparition de l'Arc en Ciel) et s'exprimer artistiquement dans un endroit magnifique.
Chaque année le camp qui a démarré en 2004 s'étoffe, la Playa se remplit de sons, de créations et on aime à s'y costumer. Tout bouge, se transforme et prend forme, c'est la Fête (700 personnes en 2011).
C'est aussi la rencontre des Tribus européennes (Anglais, Français, Belges, Hollandais, Italiens, Espagnols...) avec chacune ses propres spécificités, talents et "décadence" (alcool, drogues, plus visibles qu'au Burning-Man).
Rien ne brûle si ce n'est des jets de flamme lancées par un antique camion, ça impressionne un peu et réjouit tout le monde !
La spontanéité du début a laissé place à une organisation de plus en plus sophistiquée chaque année mais on peut y trouver, à moindre frais, un goût du Burning-Man (là-aussi il faut s'acquitter d'un droit d'entrée).
Voilà encore une utopie temporaire qui par son intensité inspire une recherche d'autre chose, calme le mental et fait réaliser que le Bonheur ce n'est peut-être pas cela...




" Burning-Man et autres utopies du Bonheur, c'est pas mal d'en parler ici (dans le topique sur le Bonheur)?! (Et le sujet des utopies est aussi intéressant...).
Mais je ne le placerais pas vraiment chez les Hippies car j'y vois un côté plus païen, technologique et artistique que "Peace and Love" (?)



"J'ai remarqué souvent que tout ce qui était "émanation de"... quelque chose porte en soi une partie périssable comme un beau fruit qui va très vite pourrir, c'est pour cela que toutes ces utopies ou événements éphémères issues d'une source première (le Nowhere issu du Burning- Man, les divers Rainbows issus du Rainbow américain etc...) vont se déliter peu à peu semble t-il?
Cela va transformer non pas la société mais certains individus pour qui cela est nécessaire. Enfin de mon humble point de vue.


 

Partager cet article

Published by eco-existence
commenter cet article

commentaires